Historique de
l’Assemblée de Dieu Genève - Montbrillant

    Vers les années 1920, Monsieur Christian Siefer, venu d’Alsace et habitant le canton de Vaud, fait du colportage biblique à Genève. De ce ministère des hommes et des femmes commencent à se réunir, tout d’abord en semaine puis le dimanche en célébrant des cultes. Le nom de ce groupe sera: Mission de Pentecôte.

    Ce groupe va bénéficier du ministère de l’évangéliste anglais Smith Wigglesworth.

    Au début des années 30, l’évangéliste Douglas Scott passera plusieurs fois à Genève et prêchera dans le cadre de la Mission de Pentecôte devenue entre temps Eglise de Pentecôte.

    En 1950, suite à des difficultés de direction dans l’église, tout un groupe se séparera pour devenir l’Assemblée de Dieu. Ce groupe prend un local, au Petit-Saconnex, chez Madame Olga Boutay.

    Deux ans plus tard, en 1952, l’Assemblée de Dieu ouvre une salle à Montbrillant, dans un restaurant sans alcool au 4 de la rue Fendt.

    Dès lors beaucoup de missionnaires passent par Genève et le message de la Pentecôte touche des coeurs. Les cultes du dimanche réunissent une cinquantaine de personnes et il faut penser à changer de local. L’Assemblée de Dieu va ainsi déménager à la rue du Général Dufour, à la rue des Voisins, à la Place du Cirque puis à la Salle Centrale de la Madeleine et enfin à Montbrillant, dans le centre postal, en juillet 2002 .

    Quant à l’Eglise de Pentecôte, après le décès de son pasteur, Monsieur Oscar Wahli, en 1972, elle introduira la doctrine du sabellianisme, du "Jésus Seul". En 1983, se groupe se dissoudra.

    Pendant plusieurs années l’Assemblée de Dieu de Genève est conduite par de puissants hommes de foi, Messieurs Marti, Melet, Hofer.

    C’est en 1981 que l’Assemblée de Dieu aura un pasteur, Monsieur Eugène de la Fuente. Il quittera ses fonction en 1984. Le Pasteur Jean-Paul Ribagnac, de Morges, assurera un intérim en collaboration avec le frère Christian Golzi, Ancien de l’Assemblée. En 1990, en provenance du la République Démocratique du Congo (ex Zaïre), le Pasteur Ronald Monot reprend la charge de l’Assemblée qui ne compte plus qu’une quinzaine de membres.

    Obéissant à un appel du Seigneur, le Pasteur Ronald Monot et son épouse Sheila, repartent au Congo (RDC) en 2003. C’est le Pasteur Jacques Imobersteg qui reprend alors le ministère pastoral.
    Dès cette date, une collaboration étroite et le partage des locaux de Montbrillant sont réalisés avec l’Assemblée de Dieu de langue portugaise (ADD portugaise puis brésilienne).

    En 2005, depuis trois ans de retour à Montbrillant, l’Assemblée de Dieu, tout en restant dans la grande famille des ADD et profondément attachée à la doctrine de la Pentecôte, deviendra Eglise Evangélique de Montbrillant.

    C’est au début 2008 qu’une petite oeuvre annexe s’ouvre à Ferney-Voltaire, sous l’impulsion de frères et de soeurs du pays de Gex.

    En été 2009, l’Assemblée de Dieu Monte-de-Sion, église de langue espagnole, rejoindra l’Eglise Evangélique de Montbrillant, partageant ainsi les locaux du Centre Postal de Montbrillant.

    En novembre 2016, l’Eglise Evangélique de Montbrillant, suite à une décision prise en Assemblée Générale Extraordinaire, prendra le nom d'Assemblée de Dieu Genève - Montbrillant.